Zoom sur les gourmandises vedettes de Noël hors de nos frontières

Cadeaux, friandises et chocolats de Noël sont une tradition en France…cependant, un petit tour d’Europe nous apprend que les us et coutumes de Noël sont bien distinctes d’un pays à l’autre.

Par exemple, en Italie, le chocolat ne représente pas la gourmandise absolue que l’on connaît en France. C’est le Panettone ou Pandoro qui recueille tous les suffrages le jour de Noël. Il est d’ailleurs apparu vers 1490 à Milan et fut adopté un peu partout en Italie par la suite.

Dans certaines régions d’Espagne, la bûche de Noël existe bel et bien et se retrouve sous une couverture les jours qui précèdent Noël. Le jour J, les enfants dansent autour de la bûche en la tapant à coups de bâtons afin qu’elle leur apporte des cadeaux gourmands dont le Turon (sorte de nougat qui peut également être chocolaté !).

Le Portugal reste sobre durant le repas du réveillon jusqu’aux 13 desserts traditionnels; le chocolat n’étant pas exclu de la fête !

Quand à nos amis d’Outre Manche, l’éternel “Christmas pudding” reste la douceur gourmande indétrônable, le soir de Noël.

En Russie, on fête Noël, la naissance de Jésus, le 7 janvier et le repas a lieu le 6 janvier au soir. Pas de chocolats ou cadeaux gourmands excepté les deux desserts traditionnels : la koutia (mélange de blé et de fruits confits) et l’uzvar ( compote de fruits secs).

Seuls nos voisins Allemands gardent la tradition de la bûche de Noël !

Nul doute que la France reste encore le pays de la gastronomie et autres chocolats exceptionnels, dont ceux de D’lys couleurs !

Bûche de Yann Brys pour Dalloyau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *